top of page

Anicée Willemin #photopoèmes

Exposition du 19 mars au 9 avril 2023


Vernissage le 17 mars dès 18h30.

A l'occasion du vernissage, Anicée Willemin dédicacera son dernier recueil de poésie " Les balcons étaient comme des roses d’eau entêtantes"

© Editions du Griffon, 2023.



#photopoèmes, de Anicée Willemin, est en quelque sorte le prolongement, variations sur un même thème, poursuite de cette quête obsessionnelle de la lumière, de l’instant, de l’acte poétique, de la poésie. Poésie convoquée pour former un photopoème, des photopoèmes. Instant frénétique. Polaroïd. Polaroïd borduré de blanc. La poésie derrière la photographie : comme en sous-jacence. Des instants et des lieux presque banals qui prennent une autre dimension. Emanation d'une forme de surréalité dans la quotidienneté. Photographie poétique. Poème photographique. Etrangeté. L'instant pétri d'intensité, d'éternité, d'étrangeté. L'irruption du moment. Moments poétiques qui font système. Concomitance. La photographie est comme un jet poétique. Si l’on attend trop, l’instant disparaît, le jet se tarit. Alors, il faut être là, extrêmement présent. Sous ses airs de facilité d’exécution, la photomobile a ses exigences et requiert une concentration de tous les instants pour capter le moment, l’unique moment. Après, ce sera -déjà- trop tard.






Photographies contrecollées sur caisse en Plexiglas.

Différentes dimensions :

- 32cm/32cm: prix public : 400 CHF ( tirage à 5 exemplaires + 1 EA )

- 62cm/62cm: prix public : 800 CHF ( tirage à 5 exemplaires + 1 EA )

- 92cm/92cm: prix public : 1 200 CHF ( tirage à 5 exemplaires + 1 EA )






Kommentarer


bottom of page