André Ramseyer






André Ramseyer, né à Tramelan (BE) en 1914 et décédé en 2007 à Neuchâtel, est un artiste dont on peut croiser nombre de sculptures en ville, sur le littoral neuchâtelois, ainsi que dans toute la Suisse. Après une formation à la Chaux-de-Fonds (NE), il s’installe en 1943 à Neuchâtel, où il crée une œuvre importante marquée par son passage à l’abstraction dès les années 1950.


C’est à travers l’amitié et les encouragements de Marcel Joray, éditeur de la maison d’édition du Griffon et enthousiaste de l’art non figuratif en Suisse, qu’André Ramseyer expose à Bienne en 1954. Ses œuvres sont alors considérées à l’orée de l’abstraction, courant qui finit par s’imposer. Par le mécénat de Marcel Joray, les Éditions et désormais la Galerie du Griffon continue à promouvoir son travail.



André Ramseyer a réalisé d’innombrables expositions individuelles et collectives aux niveaux privé et institutionnel. Parmi les faits les plus pertinents de sa trajectoire, nous pouvons souligner :


1933 – 1935 : Formation à l’École d’art de La Chaux-de-Fonds (NE-CH)

1938 : Premier atelier à La Chaux-de-Fonds. André Ramseyer entre à la Société des peintres, sculpteurs et architectes suisses (SPSAS, aujourd’hui Visarte). Premiers travaux de sculpture

1950 : Mise au point de sa technique personnelle de travail, qui va influencer sa recherche formelle. Il accorde de plus en plus d’importance au vide, révélé comme un « espace intérieur »

1954 : L’éditeur Marcel Joray, qui prépare la première exposition suisse de sculptures en plein air à Bienne (BE-CH)), vient trouver l’artiste dans son atelier de l’avenue Edouard-Dubois à Neuchâtel

1955 : André Ramseyer réalise des sculptures non figuratives, succession de formes nées du cercle, symbole du ciel, et à la section de formes nées du carré, symbole de la terre

1956 : André Ramseyer réalise de plus en plus d’œuvres monumentales en plein air, en Suisse pour l’essentiel, mais aussi en Italie, en Allemagne, aux Pays-Bas et aux États-Unis également

1957 : Prix de l’Exposition internationale de sculpture de Carrare (IT)

1962 : La sculpture Escale (1962) entre dans les collections du Musée national d’art moderne (Centre Georges Pompidou)

1966 : Prix Jean-Arp décerné à l’occasion de la 4ème exposition suisse de sculpture à Bienne. André Ramseyer reçoit aussi cette année-là le Prix du Musée des Beaux-arts de La Chaux-de-Fonds

1975 : Prix de l’Institut neuchâtelois

1979 : Publication de la première monographie consacrée à André Ramseyer par les Éditions du Griffon à Neuchâtel. L’ouvrage paraît à l’occasion de l’exposition rétrospective organisée au Musée d’art et d’histoire de Neuchâtel pour les 65 ans de l’artiste

1997 : Prix de la Fondation pour le rayonnement culturel de la ville de Neuchâtel