100ans d'estampes et de multiples

100ans d'estampes et de multiples

CHF40.00Prix

L'art de l'estampe, au début du 20ème siècle, évolue chez nous comme partout ailleurs et notamment dans le centre de référence, Paris, de la Figuration naturaliste à celle postimpressionniste. Il passera d'un Réalisme engagé à la Nouvelle objectivité et du Symbolisme, religieux ou non, à une certaine expressivité (retenue, il est vrai). Après la Deuxième Guerre mondiale, cet art glissera inéluctablement vers toutes les variantes de ce qui est communément appelé "l'Abstraction", toutes ces formes d'un art non figuratif, variant du geste libre à la géométrisation et la fragmentation, sans oublier des aventures plus conceptuelles ou lettristes.

 

extrait de la préface de Walter Tschopp, conservateur, Fondation ateliers d'artiste